stimulation


stimulation

stimulation [ stimylasjɔ̃ ] n. f.
• déb. XVe ; lat. stimulatio
1Action de stimuler. La stimulation des élèves par la compétitivité. Stimulation de la mémoire, de la créativité.
2(1825) Méd. Action des stimulants. excitation (cf. Coup de fouet). La stimulation de l'appétit. Augmentation de l'activité de fonctions organiques par l'action de stimulants. Stimulation ovarienne, hormonale.
3 Physiol. Action d'un stimulus sur une structure excitable. Stimulation de l'œil par la lumière.

stimulation nom féminin (latin stimulatio) Action de stimuler, d'accroître l'activité de l'organisme : Stimulation de l'appétit. Action, fait de stimuler l'ardeur de quelqu'un : Les encouragements sont des stimulations efficaces. Mise en jeu d'une structure nerveuse à l'aide d'une modification de son environnement externe ou interne. En physiologie, synonyme de excitation. Technique consistant à lutter contre le colmatage des pores de la roche d'un puits de pétrole en production par une injection d'acide en vue de rétablir l'écoulement normal. ● stimulation (synonymes) nom féminin (latin stimulatio)
Synonymes :

stimulation
n. f.
d1./d Action de stimuler.
d2./d PHYSIOL, PSYCHO Action déclenchée par un stimulant ou par un stimulus.

⇒STIMULATION, subst. fém.
Action de stimuler; résultat de l'action.
A. — [Corresp. à stimuler A]
1. [L'objet du procès est une pers. ou son corps] Christine vous offre (...) les services d'une cabine d'esthétique. Pour vous elle maîtrise, soins de stimulation et de revitalisation, complexe cellulaire pour le corps et les cheveux (Elle, 2 mai 1988, p. spéc. 11 éd. Alsace).
♦ [Avec déterm. ou compl. prép. précisant l'aspect concerné ou le but recherché] Cette technique n'a pas seulement pour effet de nettoyer et de désintoxiquer les téguments; elle produit aussi des effets généraux: l'endurcissement au froid, la décongestion du système nerveux central, une stimulation au travail cérébral et musculaire (MACAIGNE, Précis hyg., 1911, p. 170).
2. [L'objet du procès est un organe ou sa fonction, un processus biol.] Anton. inhibition. Stimulation de la prolifération, de la respiration cellulaire; stimulation de la vigilance. Ce produit a une action très marquée sur la stimulation de la croissance in vitro (J. VERNE, Vie cellul., 1937, p. 162). La stimulation prolongée d'une fonction endocrine aboutit finalement à son épuisement et appelle une « recharge » (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 774). V. inhibition B ex. de J. Rostand.
3. [Corresp. à stimuler A 2 c]
a) MÉD. Stimulation électrique. Synon. de électro-stimulation (infra rem.). La stimulation électrique externe par courants interférentiels [pour le traitement de la miction chez la personne âgée] utilise des électrodes placées sur les cuisses (R. de la M.G.E.N., juin-juill. 1988, p. 30, col. 1).
b) PHYSIOL. [L'obj. du procès est un système organique excitable] Stimulation brève, intense, intermittente; intensité d'une stimulation. Après la stimulation vient le mouvement; ce dernier phénomène est même pour l'observateur la seule démonstration que l'animal ait senti (BROUSSAIS, Phrénol., leçon 2, 1836, p. 54). Dans les organismes primitifs, les organes effecteurs peuvent répondre aux stimulations extérieures qui les atteignent; la relation entre l'intensité du stimulus et celle de la réponse est directe (PIÉRON, Sensation, 1945, p. 366).
Stimulation + déterm. précisant la nature du stimulus. Stimulation chimique, électrique, lumineuse, sonore, tactile, visuelle. Il faut environ un centième d'erg pour une stimulation mécanique efficace de la peau (PIÉRON, Sensation, 1945, p. 48). L'allongement des durées quotidiennes d'illumination est pour de nombreuses espèces de groupes variés [d'oiseaux] (...) un facteur de stimulation des gonades (stimulation photique) (Physiol., 1969, p. 1522 [Encyclop. de la Pléiade]).
Stimulation + déterm. désignant l'organe concerné. Stimulation corticale, cutanée, rétinienne, salivaire, sensorielle, sexuelle, surrénale, thyroïdienne; stimulation des cellules conjonctives, de l'hypophyse, de la moelle osseuse. L'ocytocine est sécrétée pendant l'activité de la glande mammaire en réponse à la stimulation du mamelon (Physiol., 1969, p. 1518 [Encyclop. de la Pléiade]).
PHYSIOL. VÉGÉT. L'une des propriétés essentielles de l'auxine est son action dans la multiplication cellulaire: enracinement des boutures, stimulation des méristèmes, etc. (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 737).
♦ [Stimulation en position de compl. déterminatif] Effet, épreuve, méthode de stimulation. La production des hormones au sein de l'organisme est sous la dépendance de facteurs de stimulation et de facteurs d'inhibition, qui interviennent en circuit fermé (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 773). L'utilisation de leurres appropriés a permis de comprendre le système complexe de stimulation qui déclenche la réaction de poursuite (Encyclop. univ. t. 12 1989, p. 383, s.v. instinct).
B. — Au fig. [Corresp. à stimuler B]
1. [L'objet du procès est une pers. ou ses facultés] La stimulation de ses sens le reportant en arrière, il pataugea dans le souvenir de ses vieux cloaques (HUYSMANS, A rebours, 1884, p. 136). Le but de la prière serait la conversion du vouloir à la moralité. (...) « La prière, écrit Baader, s'achève par le sentiment indéniable de l'augmentation des forces de l'individu et d'une stimulation plus grande de son esprit » (Philos., Relig., 1957, p. 36-9). V. activer ex. 21.
2. Dans le domaine écon. ou soc. [L'objet du procès est une pers. ou un aspect de son activité, un rouage, une branche de l'activité] Stimulation des initiatives, de la production. L'importante stimulation journalière par laquelle l'industrie et la science s'alimentent mutuellement (COMTE, Philos. posit., t. 5, 1894 [1841], p. 584). La rémunération de ce travail se fondera sur l'appréciation rigoureuse de ce qu'est une tâche normale et sur les lois psychologiques de la stimulation (REYNAUD, Syndic. en Fr., 1963, p. 208).
Stimulation à. L'amortissement accéléré (...) crée une stimulation artificielle et souvent exagérée à l'expansion des investissements (Univers écon. et soc., 1960, p. 48-14).
REM. Électro-stimulation, électrostimulation, subst. fém. Le courant passe par les doigts de l'esthéticienne. L'électro-stimulation dure environ un quart d'heure en insistant sur des points précis (Marie-Claire, janv. 1985, p. 86, col. 3).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. Fin XIVe s. « action d'exciter à faire quelque chose » (Aalma, 6060 ds ROQUES t. 2, p. 208); 2. 1825 « action des substances stimulantes » (C. BROUSSAIS, Sur la duodénite chronique, p. 36 ds QUEM. DDL t. 15); 3. 1839 « action de stimuler » (COMTE, Philos. posit., t. 4, p. 545). Empr. au lat. stimulatio « action d'aiguillonner », dér. de stimulare (stimuler). Fréq. abs. littér.:50. Bbg. QUEM. DDL t. 8.

stimulation [stimylɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. Déb. XVe; lat. stimulatio.
1 Action de stimuler (1.). || La stimulation d'un élève hésitant, du zèle de ses collaborateurs. || Ils ont besoin d'une petite stimulation.
2 (1833, in D. D. L.). Méd. Action de stimuler (2.). Excitation (→ Coup de fouet). || Stimulation de l'appétit par des stimulants. || Stimulation du rythme cardiaque par un stimulateur.
3 Action d'un stimulus sur une structure excitable. || Stimulation de l'œil par la lumière (→ aussi Émotivité, cit. 1; 2. froid, cit. 14; réactivation, cit.).
4 Techn. Opération par laquelle on empêche le colmatage des pores d'une roche pétrolifère, pour « stimuler » le débit.
COMP. Neurostimulation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Stimulation — Stim u*la tion, n. [L. stimulatio: cf. F. stimulation.] 1. The act of stimulating, or the state of being stimulated. [1913 Webster] 2. (Physiol.) The irritating action of various agents (stimuli) on muscles, nerves, or a sensory end organ, by… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • stimulation — index aggravation (exacerbation), cause (reason), development (progression), inducement, instigation …   Law dictionary

  • stimulation — 1520s, act of pricking or stirring to action, from L. stimulationem (nom. stimulatio), from stimulare prick, goad, urge, from stimulus spur, goad, from PIE *sti point, prick, pierce (see STICK (Cf. stick) (v.)) …   Etymology dictionary

  • stimulation — Stimulation, Stimulatio …   Thresor de la langue françoyse

  • Stimulation — Not to be confused with Simulation. Stimulation is the action of various agents (stimuli) on nerves, muscles, or a sensory end organ, by which activity is evoked; especially, the nervous impulse produced by various agents on nerves, or a sensory… …   Wikipedia

  • Stimulation — Une stimulation est un événement physique ou chimique qui active une ou plusieurs cellules réceptrices de l organisme. La cellule traduit la stimulation par un potentiel d action, qui est transmis par les nerfs vers les organes sensoriels. La… …   Wikipédia en Français

  • stimulation — noun ADJECTIVE ▪ direct ▪ constant ▪ electrical ▪ electrical stimulation of nervous tissue ▪ auditory, sensory …   Collocations dictionary

  • stimulation — n. 1) to provide stimulation 2) erotic, sexual stimulation * * * [ˌstɪmjʊ leɪʃ(ə)n] sexual stimulation erotic to provide stimulation …   Combinatory dictionary

  • stimulation — stimulate stim‧u‧late [ˈstɪmjleɪt] verb [transitive] to encourage an activity to begin or develop further: • Banks were urged to lower credit card interest rates to stimulate consumer spending. • Any increase in industrial activity will… …   Financial and business terms

  • Stimulation — skatinimas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. stimulation vok. Stimulation, f rus. стимулирование, n; стимуляция, f pranc. stimulation, f …   Fizikos terminų žodynas